chainehumaine.org
Accueil du site > Medias > Communiqué - Plus de 20 000 personnes encerclent les lieux de pouvoir (...)

Communiqué - Plus de 20 000 personnes encerclent les lieux de pouvoir du

Communiqué de presse commun - 9 mars 2013

Signataires : Agir pour l’environnement, Alliance écologiste indépendante, les Alternatifs, Armes nucléaires STOP, ATTAC France, CAP21, CHANN (Collectif Halte Aux Nucléaires Nîmes), CIREN (Collectif citoyen d’Information sur le Nucléaire et la Radioactivité), Confluence pour sortir du nucléaire, Convergence citoyenne pour une transition énergétique, EELV (Europe Ecologie les Verts), Enercoop, FASE (Fédération pour une Alternative Sociale et Écologique), France Libertés – fondation Danielle Mitterrand, Gauche Anticapitaliste, Greenpeace, La Gauche par l’exemple, Jeunes Ecologistes, Ligue Internationale des Femmes pour la Paix et la Liberté, MOC (Mouvement des Objecteurs de Croissance), NPA (Nouveau Parti Anticapitaliste), Parti de Gauche, Parti Communiste des Ouvriers de France, RECH (Réaction en Chaine Humaine), Réseau « Sortir du nucléaire », Stop EPR ni à Penly ni ailleurs, Sortir du nucléaire Paris, SUD-Rail, Utopia, Vigilance Citoyenne, Yosomono-net.

Nous sommes plus de 20 000 à encercler les lieux de pouvoir du nucléaire à Paris.

Nous dénonçons les institutions sous l’influence du lobby nucléaire !

Une chaîne humaine traverse Paris de part en part

Venu-e-s de partout en France, de Fessenheim à Plogoff, de Nogent sur Seine à Bure et même de l’étranger, nous sommes en ce moment plus de 20 000 à former une chaîne jaune soleil d’un bout à l’autre de Paris, de Bercy à la Défense.

Nous commémorons ainsi une date tragique : voilà maintenant deux ans que dure la catastrophe de Fukushima. Cette chaîne est un message de solidarité envoyé au peuple japonais, en résonance avec les nombreuses actions qui ont lieu partout dans le monde ce même jour.

Cette chaîne est aussi un message d’indignation adressé aux décideurs qui nous imposent un système mortifère au nom d’étroits intérêts économiques et nationalistes.

Photo : Alexandra Fleurantin

La transition énergétique, c’est l’arrêt du nucléaire !

Alors que les probabilités d’accident nucléaire en France sont alarmantes, nos dirigeants se refusent à changer le cap de la politique énergétique de notre pays. Fessenheim n’est toujours pas arrêtée, la construction de l’EPR se poursuit, le renouvellement du parc nucléaire se prépare et le virage vers la sobriété et les alternatives est loin d’être à l’ordre du jour. Seul "changement" : un discours vidé de sens sur la transition énergétique !

Aujourd’hui, nous encerclons les ministères, l’Assemblée Nationale, les sièges d’EDF et d’Areva, tous ces lieux où se prennent les décisions sur le nucléaire, de façon opaque et au mépris des populations. Nous exigeons avec fermeté et détermination de reprendre en main ces choix qui nous appartiennent. Nous voulons l’arrêt du nucléaire civil et militaire, nous voulons une vraie transition énergétique maintenant !

Notre mobilisation ne s’arrêtera pas ce 9 mars ! Nous surveillerons de près la future loi de programmation énergétique et nous mobiliserons à nouveau si, comme il est à craindre, celle-ci renforce la politique pro-nucléaire.

Contact presse pour le Réseau "Sortir du nucléaire" :

Pierric Duflos - 06 28 34 73 32

Chargée de communication du Réseau "Sortir du nucléaire" (à contacter pour entrer en contact avec les signataires) :

Charlotte Mijeon - 06 64 66 01 23

Soutenir par un don