chainehumaine.org
Accueil du site > Agenda > Conférence de presse "Fukushima, et après ?" à Paris (2e)

12 mars 2013 : Conférence de presse "Fukushima, et après ?" à Paris (2e)

De 11h à 13h à la mairie du 2ème arrondissement, 8 rue de la Banque 75002 Paris (métro Bourse), salle des mariages.

Bilan de la radioactivité au Japon

Conditions de vie dans les zones contaminées deux ans après l’accident de Fukushima

par Bruno CHAREYRON, ingénieur en physique nucléaire, responsable du laboratoire de la CRIIRAD (Commission de Recherche et d’Information Indépendantes sur la Radioactivité) et Wataru IWATA, directeur de CRMS (Réseau citoyen de stations de mesure de la radioactivité), membre du Projet 47

Pourquoi le lobby nucléaire international commence-t-il à occuper le terrain à Fukushima ?

Par Kolin KOBAYASHI, Journaliste indépendant, écrivain et vidéaste, Secrétaire général de l’association Echo-Echanges

Discussion animée par Agnès Sinaï, journaliste auteure d’une enquête sur l’Agence internationale de l’énergie atomique parue dans le Monde diplomatique de décembre 2012.

CRMS (Citizen’s Radioactivity Measurement Station) est une association japonaise, à but non lucratif, créée en 2011, dont l’objectif est d’améliorer la protection des citoyens contre les rayonnements ionisants. Le CRMS effectue des mesures de radioactivité et publie les résultats sur son site web ou dans d’autres médias afin de partager les données avec le plus grand nombre. Elles sont réalisées par des citoyens dans 9 laboratoires de CRMS implantés sur le territoire de la préfecture de Fukushima et un 10ème implanté à Tokyo en fin d’année 2012.

Pour plus d’informations : http://fr.crms-jpn.com/

La CRIIRAD (Commission de Recherche et d’Information Indépendante sur la Radioactivité) est une association à but non lucratif créée en 1986 à la suite de la catastrophe de Tchernobyl. Après la catastrophe de Fukushima (mars 2011), la CRIIRAD a effectué une évaluation des retombées sur le territoire français grâce à un ensemble de moyens techniques qui permettent de mesurer la radioactivité de l’air (réseau de balises) et l’impact des retombées (surveillance de la chaîne alimentaire) et a apporté son soutien à des citoyens japonais dans leurs efforts pour créer des moyens de contrôle indépendants.

Pour plus d’informations : www.criirad.org et videos sur http://www.youtube.com/user/criirad

Contact pour l’organisation de cette conférence de presse :
msb.jne free.fr
asso.jne free.fr

Soutenir par un don