chainehumaine.org
Accueil du site > 11 mars 2012 : chaîne humaine Lyon-Avignon > Revue de presse et journaux TV > Une chaîne humaine "pour sortir du nucléaire" entre Lyon et Avignon (...)

AFP

Une chaîne humaine "pour sortir du nucléaire" entre Lyon et Avignon dimanche

Une grande chaîne humaine "pour sortir du nucléaire", à laquelle participera la candidate EELV à la présidentielle Eva Joly, sera mise en place entre Lyon et Avignon dimanche, jour de l’anniversaire de l’accident de Fukushima, a annoncé mardi l’association Sortir du nucléaire. Des "milliers de personnes" et plus de 150 cars, selon les organisateurs, sont attendus dimanche 11 mars pour cette action nationale co-organisée par le réseau Sortir du nucléaire et à laquelle participent Greenpeace, Europe Ecologie-les Verts, le Nouveau parti anticapitaliste (NPA) et Sud-Rail.

"Plus qu’un symbole, cette chaîne représente un véritable élan de solidarité envers le peuple japonais. Plus localement, elle est l’occasion de dire ensemble que +sortir du nucléaire, c’est possible+", a déclaré à l’AFP Dominique Malvaud, du comité Drôme-Ardèche de Sortir du nucléaire. La chaîne couvrira une zone de 240 km le long de la RN 7, en 10 tronçons "pour que les gens n’aient pas trop à marcher", et passera par les villes de Roussillon (Isère), Valence et Montélimar (Drôme), où la candidate d’EELV Eva Joly se joindra aux manifestants. Après un passage par Orange (Vaucluse), Avignon est le terminus. "La vallée du Rhône est de loin la plus nucléarisée de France avec la Hague (Manche). Nous avons 8 réacteurs de plus de 30 ans. A part de Bordeaux, qui organise une petite chaîne locale, des gens de toute la France et des pays frontaliers nous rejoindront", a précisé M. Malvaud.

Soutenir par un don